Selon vous, qu’est-ce que l’énergie ?

L'énergie est elle quelque chose de trop cher ? Oui d'après les gilets jaunes. Non, d'après les raisonnements en camembert !
Dans ce chapitre, on pose la base de notre dépendance à l'énergie - base indispensable pour comprendre l'ensemble du cours sur l'énergie.

Les points clés du chapitre

  • Pour le grand public l'énergie est quelque chose qu'on achète (compteur électrique, carburant, fioul...)
  • Les raisonnements en part de camembert ne vous disent jamais si les parts sont asservies les unes aux autres
  • Les 58% du PIB qui ne sont pas de l'achat d'énergie sont à 100% dépendant de cette énergie.
▶ 3min 34s : La première réponse qui vient à l'essentiel de la population je dis bien l'essentiel de la population donc je ne parle pas du monde dans lequel vous évoluez au quotidien c'est ça c'est à dire que si vous dites énergie dans un certain nombre d'enceintes et en particulier dans une enceinte qu'on qualifie entre guillemets grand public la première donnée qui va venir à l'esprit de beaucoup de gens et en fait qui s'achète une commodité c'est un truc qui s'achète et donc le sujet principal c'est de savoir si c'est cher ou pas cher et si on pourrait s'y prendre autrement pour avoir la même chose qu'au moins cher.
Fraction du revenu consacré à l'achat d'énergie brute en moyenne mondiale
Titre de l'illustration/slide : Graphique représentant dans le temps (de 1965 à 2017) la fraction de l'économie dédiée à l'achat de pétrole, gaz et charbon
Source : BP Statical review & World Bank, calculs par Jancovici
Commentaire : 100% correspond à l'ensemble du produit économique mondial. Pour chaque énergie, c'est le pourcentage de ce montant généré par l'économie dédié à l'achat de pétrole, gaz et charbon.

On remarque que ce coût d'achat en énergie est depuis 1987 entre 3% et 8%

▶ 4min 56s : La première c'est que si vous regardez en termes strictement économique ce que ça coûte d'acheter de l'énergie rapporté à ce qu'on gagne et vous pouvez présenter c'est de regarder ce que ça coûte d'acheter chaque année l'ensemble de l'économie d'acheter le pétrole le gaz et le charbon qui l'a fait fonctionner d'accord donc je bien le résultat auquel j'arrive c'est que ça coûte quelques pourcents de ce qu'on gagne quelques pour cent de ce qu'on gagne je vous montrerai un
▶ 5min 54s : et à partir du moment où un objet placé dans un débat économique représente quelques pourcents du débat et bien à ce moment le réflexe normal ça va être de dire je vais m'en occuper typiquement ce que vous voyez à ce moment dans les débats politiques c'est je m'intéresse à l'énergie au moment des quelques pour cent du temps puis le reste du temps je colle ça à quelqu'un à qui je délègue le problème en lui disant démerdez vous dans votre coin pour que ce truc là soit géré c'est pas vraiment mon problème je vois pas le lien avec les retraites avec la diplomatie avec la politique économique ou avec le nombre d'imprimeur qu'il ya dans le pays il n'y a pas de lien donc je vais considérer que c'est un sujet détachable du reste qui nécessite quelques % de mon temps lorsque je vais vous dire à partir de maintenant c'est que ce raisonnement est aussi pertinent que si je vous disais votre cervelle ces 2 % de votre poids donc je peux vous la supprimer c'est pas très grave vous allez perdre 2 % en efficacité donc raisonnements part de camembert ne vous disent jamais si les parts de camembert sont asservis les unes aux autres ou pas.
▶ 7min 22s : Et ce que je vais vous montrer maintenant c'est que en fait la dépendance des 97 ou 98 ou 95 % du pib qui ne sont pas de l'achat d'énergie en fait dépendent totalement à 100% dans le monde moderne des 5% en question
▶ 8min 13s : Résultat du monde dans lequel nous vivons aujourd'hui c'est un monde d'abondance énergétique croissante et pas du tout un mode d'économie d'énergie croissante donc en fait la bonne énergie au sens de celle qui a permis l'émergence de la civilisation industrielle dans laquelle on vit c'est justement celle qu'on n'a pas économisé.
▶ 9min 1s : La bonne parce que quand on considère qu'on est plein d'énergie en fait ce que ça veut dire c'est qu'on considère qu'on a une grande capacité à maîtriser son destin c'est que en avoir beaucoup c'est précisément avoir une grande capacité à maîtriser son environnement